BIOT, Présentation du porter à connaissance par la Direction Départementale des Territoires et de la Mer. J’y étais pour vous !

760 x served & 408 x viewed

Quatre personnes de l’administration sont venues présenter le Porter A Connaissance (4 hommes, ah si tout était comme à Biot 😉 ). La salle était complète, il faut dire que beaucoup des Biotois attendaient de voir à quelle sauce ils allaient être mangés. Le lien sur le site de Biot : http://www.biot.fr/modules/news/article.php?storyid=3440 .

Première explication de Madame Le Maire: le porter à connaissance est une procédure normale suite à une inondation. Il y a déjà eu une rencontre début juin débouchant sur la décision de ne pas passer par une consultation de la commune dans un premier temps.

Présentations des 4 intervenants.

Le directeur est en poste depuis le 1 janvier 2016. C’est lui qui s’est occupé de Vaison-La-Romaine et d’autres catastrophes. Il nous indique que la réunion ne devait pas être « une foire d’empoigne » et « qu’il n’est pas possible de lui demander l’impossible ». Et surtout « qu’on n’était pas là pour nier l’évidence » . Quel suspens ? C’est quoi l’évidence pour lui ?

Des banderoles avaient été mis afin de souhaiter la bienvenue:

p_20160912_180523_1

Ensuite nous avons eu la présentation :

p_20160912_181751_1 p_20160912_182007_1_1 p_20160912_182202_1 p_20160912_182457_1 p_20160912_182606_1_1 p_20160912_182658_1_1

« En conclusion on nous dit que l’on a changé de braquet, avant la centennale on avait un calcul de 260 m3/s maintenant on est à 350/400 m3/s ».

p_20160912_182844_1_1

« Les épisodes de cévenol vont surement croitre dans l’avenir. »

p_20160912_183150_1_1 p_20160912_183833_1

« Il ne faut pas trouver des solutions extremes qui déplacent le problème » (Réflexion personnelle : Je ne sais pas à quoi il pensait quand il a dit cela, le viaduc de l’autoroute ?). « Les bassins de rétentions ont été dépassés par les événements ».

p_20160912_184029_1 p_20160912_184152_1 p_20160912_184337_1_1

 

p_20160912_184523_1_1

« Le document a été fait à partir de 168 relevés des marques laissées par les crues, mais aussi des vidéos ».

p_20160912_184537_1

Quand on passe d’une carte à l’autre, le bleu est devenu rouge … voire même plus.

p_20160912_184741_1p_20160912_184834_1« Le T0 c’est dès que la carte des Aléa sera validée, on n’y est pas encore ».

« Il faut aller vite pour la mémoire, je connais une personne qui avait eu 1,5 m d’eau et qui après deux ans avait oublié ». (Réflexion personnelle : Cela m’interroge, en France le taux d’alcoolisme est important mais quand même ….)

p_20160912_185321_1

En terme de coût , c’est le 5ème évènement climatique le plus cher en France.

p_20160912_185410_1_1

La carte en détail :

p_20160912_194937_1_1

Voici la version PDF :

pac-ddtm-05-09-2016-vlight

Et des questions/réponses que je n’ai pas réussi à noter assez rapidement.

  • LIBSEC : Que vont devenir les 420 propriétés qui sont en zone rouge ? Qui bloque le projet de viaduc pour l’autoroute ? 
    • Réponse : Si on était bureaucrate on ne serait pas là. Cela serait du perdant/perdant. Je suis pragmatique , je ne suis pas dans l’émotion. Il y a une étude de la CASA qui est en cours pour la modélisation avec et sans les buses. Dans la région le prix du foncier est important. Vous niez dans votre démonstration que l’évènement est exceptionnel. Vous refusez la réalité de l’évènement climatique, il ne faut pas vivre dans le déni. Il va y avoir deux types de propriété :
      • Celle du fond barbier : 32 villas, qui vont être rachetées. (Réflexion personnelle : Où sont ses villas ? Va-t-on décaisser les terrains ? Ne serait-il pas possible d’échanger des terrains avec le Golf afin de faire une piste cyclable en contrebas ? )
      • Les autres, pour lesquelles on va passer du PAC au PPRI. Et pour cela il ne va plus falloir obstruer (cloture …). Et il va falloir rendre les maisons moins vulnérables : construction d’un étage pour les maisons de plein pied. Suppression des sous-sols.
    • Avec le pont au niveau de l’autoroute vous seriez rouge quand même. Vous n’auriez pas eu des problèmes de niveau mais des problèmes de débit.
  • Association : Pour le Jas de Madame, Véolia indique qu’il attend le feu vert de l’état ! Pour le Viaduc, Escota indique qu’il attend le feu vert de l’état ! Dans les années 60, un pont était prévu. Les piles du ponts ont été absorbés par le lit et donc on a choisit une solution rapide et économique. Il y a eu la pose de buses. Le problème avec les buses se sont les embâcles. Ensuite vous ne parlez jamais du futur dans votre superbe présentation : la ZAC des Clausonnes, l’extension de Carrefour,  l’extension de Leroy Merlin, …
    • Réponse : Il y a des investissements lourds qui sont fait. Mais vous faites une fixation sur l’autoroute A8. Au niveau de tous les ponts il y a eu des embacles. Il suffit de regarder ce qu’il s’est passé sur Cannes. C’est facile de taper sur l’autoroute ! Il y a des réalités, c’est un raisonnement de bon sens. Regarder les inondations sur Cannes. Vous êtes 1,5 millions sur la bande côtière, ce n’est pas de ma faute.
  • Remarque d’une personne : « Il faut faire comme en corse, et faire perter les buses ! » C’est le problème des brainstorming 😉
  • Remarque d’une personne : « Votre carte c’est du curatif et non du préventif ! »
  • Remarque d’une personne : « Les pompiers sont dans le lit de la Brague, vous trouvez cela normal ? »
    • Réponse : La règle, c’est que cette inondation devienne l’évènement de référence. Draguignan c’est 2 à 3 fois plus d’eau qui est tombée que sur Biot. Cela aurait pu donc être pire, et la science en terme d’inondation est pessimiste. Je ne peux travailler qu’à partir de l’existant. Même si je creuse jusqu’au centre de la terre, la doctrine veut que l’évènement de référence soit celui-ci.
  • Remarque d’une personne : « Et à Paris, la ville est passé en zone rouge ? »
    • Réponse : A paris c’est une cru lente que l’on a eu. Mais vous ne voulez pas entendre que l’évènement était exceptionnel !
  • Remarque d’une personne : « Vous cherchez à nous endormir ! »
  • Association : Merci de nous rendre visite 345 jours après l’inondation (sic!). Et merci de nous avoir donné dans un premier temps une PAC avec une carte muette (sic). Pour les travaux du PAPI, on sait que les crédits sont insuffisants. L’état est trop éloigné de nos problèmes d’inondation et la commune n’est pas assez riche. Vous niez le fait que les futures urbanisations qui on pris comme référence la cru de 1993 : ZAC des Clausonnes, Cote 121, Sophipolis, … vont nous causer des inondations pires que celle que l’on a connues. Il faut revoir tous les basins de rétention ! J’invite toutes les personnes présentent qui sont en zone rouge à faire un courrier au impôt locaux en leur demandant de passer en catégorie 8 (très médiocre) afin de moins payer d’impôts.
  • Remarque d’une personne : « Cela fait 38 ans que je suis à Biot, je n’ai jamais été inondé et je suis en zone rouge. Je peux le prouver en demandant une attestation à mon assurance. Par contre LAPORTE a toujours été inondé et il n’est pas en zone rouge.
    • Réponse : On va demander à Madame Le Maire de faire les corrections. Nous allons corriger, on sait bien que le rouge ne plait pas. On va donc atténuer un peu la carte. On est au début du processus.
  • Madame La Maire qui a du faire une explication sur les sirènes : « C’était un problème de programmation, il y avait strictement supérieur à 7 et non pas supérieur ou égal à 7 ».

Ma réflexion personnelle :

  • Je pense que la partie d’échec risque d’être dure, il semble qu’il ne sert à rien d’expliquer au directeur que l’ouvrage de l’autoroute fait barrage. Pour lui l’ouvrage de l’autoroute ralenti le débit … il faut donc attaquer sur d’autres fronts : quelle est la pérennité des buses sous l’autoroute dans le temps ? si Biot est un bassin de rétention d’Antibes ne faudrait-il pas creuser un peu plus devant dans ce cas ? ou mieux attendre une simulation de ce que serait les inondations sans cet ouvrage. Le fait de supprimer l’ouvrage pourrait faire du bien à Biot mais surement pas à Antibes, donc même si on prouvait les bienfaits pour Biot pas sur que cela soit de même pour Antibes. La simulation va-t-elle être rendue publique ?
  • Le Directeur s’est montré « sympa », en gros si j’ai bien compris. « Si on est en zone rouge et dans une maison de plein pied. On demande à raser la maison pour faire une maison sur pilotis , et bien dans ce cas le permis de construire devrait passer ». Cela veut dire que l’on ne perd pas complètement le prix du terrain … il faut juste trouver les fond pour faire l’opération, facile 😉 .
  • Dans l’immédiat la seule chose à faire c’est d’écrire aux impôts afin de leur faire savoir que le prix de la location a bien baissé et que par conséquent les impôts locaux et la taxes foncières doivent baisser. Cela permettrait de ne pas perdre sur tous les tableaux.
  • Impossible de leur parler des autres problèmes : Jas de Madame, ZAC des Clausonnes, Expansion de Leroy-Merlin, …. comme si l’urbanisation future était sans effet sur les inondations. Comme ils n’ont pas arrêter de dire : « il ne faut pas être dans le déni ». On se demande qui est le plus dans le déni, elle va où la pluie qui tombe sur le Jas de Madame ? Quand je pense qu’il a du répéter 50 fois, « il ne faut pas nier les faits ». Les faits c’est que la pluie qui tombe sur le Jas de Madame va directement sur Biot. Pour lui les « faits » c’est la photo « à la fin », mais c’est pas toutes les causes qui on provoqués cette photo. J’aime bien cette citation : Il faudra que la conséquence s’incline devant la cause (Gambetta). Ils ont simplement traiter les conséquences. Les causes sont connus de tous :
    • Précipitation inhabituelle. ( La seule qu’il ne nie pas, et pour cause c’est la seule sur lequel on ne peut rien faire ! )
    • Autoroute (ESCOTA): Passage des buses trop étroit. ( Il le nie mais dans son PowerPoint on voit bien que Brague Aval est sous-dimensionnée. Sans compter que l’on va vers la réduction du diamètre,avec une dalle,  afin de pouvoir sauver les buses. Il y a urgence a relancer l’investissement public : http://dominiquegambier.fr/2016/09/y-a-urgence-a-relancer-linvestissement-public/ )
    • La décharge des glacières (VEOLIA) sans bassin de rétention.
    • Pas de servitude d’écoulement sur certaine zone. Le problème des clôtures …
    • Bassin des Horts dont le dossier est toujours en cours.
    • Urbanisation de Sophia-Antipolis, qui risque de devenir un facteur aggravant.
    • L’ONF qui ne peut pas sortir certain arbres.
  • Quand je reprends la premiere phrase du directeur : « il ne faut pas nier l’évidence », l’évidence c’est que la future urbanisation, le bassin de rétention du JAS de Madame et le viaduc de l’autoroute ne sont pas des facteurs aggravants pour le directeur, je pense qu’il faut lui faire écrire noir sur blanc. Quand je regarde Nice-Matin sur le problème des « boues rouges » dans les calanques de marseille: http://www.nicematin.com/environnement/alteo-dit-sefforcer-de-reduire-ses-rejets-de-boues-rouges-en-mediterranee-77423 , j’ai le résumé en deux mots de la réunion que j’ai pu suivre : « Autisme de l’état ».

En cas d’erreur ou d’oubli, je peux apporter une correction.

BIOT : PLU Réunion Diagnostic , j’y étais pour vous

1179 x served & 300 x viewed

La réunion s’est déroulée en deux temps :

  1. Présentation des slides, essentiellement fait pas le cabinet Citadia.
  2. Questions/Réponses, essentiellement fait par Madame Le Maire.

Etaient présentes un représentant du cabinet Citadia, la Maire, deux conseillers municipaux, et une employée de la mairie. On peut dire que la représentation de Biot illustre une bonne parité, ce qui est très bien.

A noter que la présentation fait suite à des réunions qu’il y a eu sur Biot :

Normalement si j’ai bien compris le PLU se fait en 3 étapes :

  • Le diagnostic : aujourd’hui.
  • Le projet d’aménagement durable : Fin d’année et lancement d’une enquête publique.
  • L’approbation du PLU : Deuxième semestre de 2017.

Voici les slides qui ont été projetés :

Préambule :

p_20160907_183617_1_1

1 – Diagnostic socio-économique : 

p_20160907_183715_1_1

Biot une ville étudiante … sans boite de nuit 😉 . C’est du sérieux à Biot !

p_20160907_184048_1_1 p_20160907_184217_1_1 p_20160907_184311_1_1

Identité de l’artisanat : je vais dire une bêtise mais à qui appartient le nom « verre de biot » afin de mieux visualiser cette identité Biotoise ?

p_20160907_184516_1_1

Je crois qu’il a indiqué qu’il restait 7 exploitations agricoles (à verifier)

p_20160907_184631_1_1 p_20160907_184713_1_1

Je pense que ce qui a fait le plus de « mal » au village c’est le départ de La Poste. D’un coté cela a fait du « mal » au village et de l’autre du « bien » à Saint-Phillipe.

2 – Diagnostic territorial :

p_20160907_184932_1_1 p_20160907_185124_1_1

Les bouchons sur Sophia-Antipolis … et la nécessité de proposer des alternatives à la voiture.

p_20160907_185236_1_1

A noter le projet « Sophia 2030 »http://france3-regions.francetvinfo.fr/cote-d-azur/info/sophia-antipolis-quel-visage-en-2030-74018652.html à lire aussi : http://www.webtimemedias.com/dossier/le-sophia-du-21eme-siecle-se-dessine .

p_20160907_185344_1_1

 

p_20160907_185548_1_1 p_20160907_185653_1_1 p_20160907_185803_1_1

3-Etat initial de l’environnement.

p_20160907_185951_1_1 p_20160907_190101_1_1 p_20160907_190224_1 p_20160907_190259_1_1 p_20160907_190358_1_1 p_20160907_190547_1_1 p_20160907_190642_1_1 p_20160907_190720_1_1

Si j’ai bien compris il va y avoir un modèle numérique qui va permettre de simuler les inondations et de voir ce qui se passerait avec un pont pour l’autoroute. Mais je ne sais pas quand seront fait les simulations …

Ce qui est sûr c’est que le changement climatique fait que l’on risque de connaitre des phénomène de pluie sévère.

p_20160907_190835_1_1

  • Le prefet n’a pas collaboré avec la mairie pour la création de ses zones.
  • Madame Le Maire nous a fait remarquer que la Caserne des pompier n’était pas en zone rouge dans le nouveau plan du préfet, et que c’était se moquer un peu des gens. Surtout que tout le monde savait qu’elle était mal située. Elle nous a fait aussi savoir que cette première carte était « muette », car on avait du mal à voir les parcelles concernées.
  • Pour plus d’information il va falloir assister à la Réunion du 12 septembre :
  • img57c92d1e2ccf2
  • La franchise en cas de nouvelle inondation sur Biot est énorme …
  • Pour la Mairie il y a encore des choses à faire dans le lit de la brague, mais pas plus de détail … une piste cyclable 😉 ?
  • A noter aussi que j’avais pu voir une carte sur Nice-Matin en juillet.

p_20160907_191125_1_1 p_20160907_191438_1_1 p_20160907_191601_1_1 p_20160907_191701_1_1 p_20160907_191952_1_1

Quand on fait la synthèse c’est sur que chacun a ses problématiques et il semble difficile de contenter tout le monde :

  • Problème d’inondation.
  • Problème d’incendie.
  • Problème de bruit.
  • Problème de débit d’eau.
  • Problème de débit internet, ce qui est fort pour un village dans une technopole ;).
  • Problème de routes trop étroites.
  • Problème de transport.
  • Problème de relief.
  • Problème de parking.
  • … et pas de problème de sécurité, il faut croire que les caméras sont efficaces 😉

Et Biot a aussi ses spécificités :

  • Gare de Biot, à Antibes.
  • Deux poles : Biot Village et Saint-Phillipe.
  • Pompier les pieds dans l’eau.

Questions/Réponses :

  • Au début de la réunion afin d’évacuer le sujet, La Maire a fait remarquer que les sirènes n’avaient pas sonné et que le technicien devait se déplacer dès demain pour voir quel était le problème. Les sirènes sur Biot c’est toute une histoire en plusieurs volumes …on n’a pas fini d’entendre le chant des sirènes de l’opposition 😉 .
  • Sur la Ligne ferroviaire Madame Le Maire a fait savoir qu’elle était contre, et que ce n’était pas d’intérêt général.
  • A la question : Pourquoi on n’attend pas le SCot de la CASA avant de faire le PLU ? « On s’interfacera après, le SCOT a une vision macro. »
  • Une personne a fait remarquer « le porter à connaissance s’impose au PLU, on doit donc faire avec les nouvelles zones rouges ».
  • Une autre personne a indiqué que c’était la triple peine :
    • Les dégâts,
    • Les assurances qui augmentent quand elles veulent encore de nous,
    • La perte du prix du bien ou la diminution du prix à la location.
  • Par contre il y a eu une remarque très pertinente : « Si la valeur de la maison diminue de 40% alors la taxe foncière doit diminuer de 40% ». ( à suivre )
  • Information : Le calcul de la taxe foncière est basé sur la valeur locative cadastrale du bien, dite valeur locative, qui correspond à ce qu’il pourrait rapporter en cas de mise en location aux conditions du marché. A noter que la valeur locative, qui est mise à jour chaque année, entre également en compte dans le calcul de la taxe d’habitation. La base d’imposition de la taxe foncière sur le bâti équivaut à la moitié de cette valeur, soit un abattement forfaitaire de 50%.

  • Loi ALUR : c’est cette loi qui est responsable de la modification n°4 du PLU.
  • Comme toujours il y avait des personnes qui n’avaient pas compris ce que voulait dire le mot « diagnostic » (Identification de la nature d’une situation, d’un mal, d’une difficulté, etc., par l’interprétation de signes extérieurs). Ce n’est pas parce que que c’est dans le « diagnostic » que la Mairie va faire une action. Il y a des arbitrages à faire, et l’exemple du mur anti-bruit à 600.000 Euros est un exemple. Pour l’instant il n’est pas dans les priorités.
  • Une personne « a-politique » faisait remarquer que le temps de la concertation était long et que des actions devaient se faire. Je pense que depuis les inondations il y a eu beaucoup d’actions mais cette personne voulait parler de « grands chantiers »:
    • Création d’un pont pour l’autoroute (Premier barrage).
    • Création d’un pont pour la voix SNCF (Deuxième barrage).
    • Elargissement du lit (avec une piste cyclable).
    • Création du bassin de rétention des Horts.
  • Par moment certaines remarques prétaient plus à rire : « Vous n’allez pas laisser passer les poissons avant les habitants ».
  • Une autre question intéressante : « Quels sont les paramètres financiers du PLU ? Est-ce que l’on va nous augmenter les impôts locaux ? Est-il prévu d’aider l’installation de panneaux solaires ? » La Maire a rappelé qu’elle avait promis de ne pas toucher au taux d’imposition pendant son mandat. Le mandat d’un maire c’est 6 ans et environ 31 Millions d’euros sur le mandat.
  • Une question : »Quel va être l’évolution des zones roses ? » Le problème des zones roses c’est qu’il faut faire évoluer les routes, et pour cela il faudrait prendre des terrains aux personnes qui sont déjà installées. Sachant que ces personnes n’ont aucun intérêt à voir les zones d’habitations s’agrandir. Donc cela se fait petit à petit …
  • Une question : »A-t-on réellement mesuré l’impact du nouveau centre commercial de la Zone des Clausonnes, de l’agrandissement de Carrefour, de l’agrandissement de Leroy Merlin ? » La compétence va être attribuée à la communauté d’agglomération à partir du 1 janvier 2017.
  • Une remarque d’une personne : » Pour les Clausonnes on a pris des paramètres de cru de 1993 et non de 2015, il y a tout à refaire ! … Un rapport de la préfecture a reconnu que l’inondation était supérieure à une centennale … En aval du pont Brejnev il faudrait supprimer les rhizomes « 
  • Une remarque d’une personne :  » Sur le PLU à la place de dire ce qu’il est interdit de faire il faudrait dire ce qu’il est permis de faire. Par exemple il est permis de faire une maison sur pilotis dans cette zone avec une hauteur de  … »
  • Une remarque d’une personne : « VINCI fait énormément de bénéfice, ce n’est pas normal qu’il ne fasse pas ce pont ! ». La Maire a rappelé que VINCI avait une concession et que c’était à l’état de demander la création d’un pont. Sachant que suite aux inondations La Maire avait fait une lettre à l’état dans ce sens et qu’elle n’a toujours pas eu de réponse.
  • Une remarque d’une personne : « VINCI a diminué le diamètre des buses ! « , il semblerait que 9 mois après les évènements 2 buses risquaient de s’effondrer et elles étaient obstruées aux tiers. Il faudrait une autorisation pour faire mensuellement des photos des buses et les publier.
  •  Une remarque d’une personne : « De toute façon avec des buses on fait un calcul théorique de passage de l’eau, dans la réalité on a des embâcles dont il n’y a rien qui passe ! Arrêtons les buses et passons à un pont ! ». La Mairie pense qu’avec l’étude numérique elle pourra encore plus appuyer dans ce sens.

Voila.

Biot réunion publique sur le PLU

En passant

682 x served & 272 x viewed

Nice-Matin nous met l’eau à la bouche avant la réunion publique du 7 septembre 2016 : http://www.nicematin.com/politique/le-maire-de-biot-juge-inacceptable-la-cartographie-des-risques-emise-par-la-prefecture-74838

Le maire de Biot juge « inacceptable » la cartographie des risques émise par la préfecture.

14184313_10155130682000961_5365496139724218974_n

Compte rendu de la concertation du PLU de Biot est disponible.

En passant

1360 x served & 171 x viewed

Voici le lien : http://www.biot.fr//modules/news/article.php?storyid=133/

Cela fait suite à quatre réunions publiques, j’avais fait deux comptes rendus :

Frédéric.