Conseil de quartier à Biot : j’y étais pour vous

1462 x served & 554 x viewed

J’étais au conseil de quartier numéro deux, soit le bas du village. Je vous rassure, il n’était pas grave de rater le premier, c’était plus une mise en place. Il y avait entre 40 et 50 personnes, sur les 2500 habitants dans la zone. Peu de présents mais l’essentiel est que ces personnes soient au fait des problématiques du quartier.

Notre maire a fait l’introduction. Elle souhaite que ces conseils de quartier restent un espace 100% citoyen et sans arrière pensée politique. elle n’assistera pas à ces réunions.  Un membre de l’assemblée, monsieur F. n’a pas apprécié du tout son départ, et s’est montré en colère. La maire avait pourtant bien indiqué que c’était 100% citoyen et qu’il n’y avait pas de place pour les partis politiques. Bien que cela ne soit pas politique, il y aura toujours deux personnes de conseiller municipal, pour nous c’est Masuer et Saba. Ils seront plus là pour faire de la pédagogie, si j’ai bien compris. J’ai bien aimé une phrase de la Maire : « On va travailler dans le POUR et non dans le CONTRE ».

A la suite de cela nous avons visionner quelles interviews de ce qui se passait dans la ville de Rouen , les vidéos était de 2010. Les vidéos sont disponibles ici : http://www.jesuisconseiller.fr/le-conseil-de-quartier .

Après ces vidéos, on nous a expliqué quel était le rôle des citoyens relais. Les citoyens relais n’ont aucun pouvoir.  Ils travaillent pour la mise en place et pour les comptes rendus.

Pour chaque quartier il va y avoir 12 citoyens relais, soit au total 4*12=48 citoyens relais sur Biot. Le but de ces citoyens vise à recenser les demandes des habitants et à les mettre en forme pour ensuite les soumettre au conseil municipal.

Ils ont aussi précisé les règles pour être un citoyen relais :

  • Ne pas appartenir à un parti politique.
  • Au maximum 3 membres d’associations sur les 12 par quartier.
  • Etre un électeur.
  • Habiter dans le quartier.

Ensuite il y a eu le jeux des questions/réponses, et déjà on a pu voir quelles étaient les demandes.

En premier notre animateur monsieur F. et le projet du mur antibruit, si j’ai bien compris cela fait plus de 10 ans que les politiciens sur Biot en parle (d’ou peut-être son énervement). Ensuite pour d’autres une piste cyclable, car trop de routes départementales sur Biot. Et bien sûr, on ne saurait oublié les inondations et le fait que les travaux de recalibrage s’arrêtent à Biot, au niveau d’Antibes rien n’est fait… Au passage je dirai que j’avais eu entre les mains une pétition sur le problème du recalibrage mais vu que cela n’était pas signé je me suis abstenu de soutenir. J’ai horreur de ne pas voir quel est la personne qui est derrière cela. C’est dommage car le texte du concombre masqué était très bien…

prospering corruption

Pour finir une dernière catégorie de questions ou demandes, demande que la répartition des citoyens relais soient équitables en fonction des quartiers. A savoir au moins un citoyens relais par quartier.

Une dizaine de personnes se sont portées volontairement pour remplir cette fonction durant 3 ans.

Clôture avec un vin de l’amitié auquel je n’ai pas participé.

Merci à Marion, Nathalie & Magali pour cette mise en place. Pas si évidente que cela …

Petits sondages :

[poll id= »16″]

Si vous êtes dans le quartiers 2 :

[poll id= »15″]

Pour plus d’information : http://www.biot.fr/modules/news/article.php?storyid=1574

Et la carte des quartiers :

img542e7604d0918

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.