Municipales 2020 à Biot : Foire aux questions …. pour mieux se poser les bonnes questions !

298 x served & 207 x viewed

Je viens de lire la FAQ de Dermit, j’ajoute mes interrogations : https://www.jeanpierredermit.fr/faq/ .

Gestion financière sous Dermit.

Comme marqué dans l’article et non dans le titre de Nice-Matin (pas vraiment neutre) : endettement élevé et baisse des roulements de fonds.

Le problème n’est pas la qualité des prêts mais la quantité … il suffit de chercher sous google « dette biot ». Est-ce que c’est plus clair ainsi ? ( source : http://www.journaldunet.com/business/budget-ville/biot/ville-06018 )

Avec une dette aussi inquiétante, l’équipe de Dermit aurait dû chiffrer son programme.

La bétonisation :

Peut-être peut on considérer que de ne pas avoir le parking aux bachettes a ralenti la « bétonisation »?

Est-ce qu’il y a seulement le PLU qui rentre en compte ? Je pense qu’il faut aussi prendre en compte la rétention des sols ( passage de 80 litres/m2 à la place de 50 litres/m2).

Le seul moyen de lutter contre la bétonisation c’est de sanctuariser des lieux, et d’augmenter les contraintes sur les constructions.

La Loi SRU :

Aucune exemption dans le 06, seulement dans le 13 & 84 ( voir : https://www.legifrance.gouv.fr/eli/decret/2019/12/30/LOGL1932830D/jo/texte ) .

Provence-Alpes-Côte d’Azur 13 13039 Fos-sur-Mer
Provence-Alpes-Côte d’Azur 13 13045 Graveson
Provence-Alpes-Côte d’Azur 13 13102 Saint-Victoret
Provence-Alpes-Côte d’Azur 13 13108 Tarascon
Provence-Alpes-Côte d’Azur 84 84016 Bédarrides
Provence-Alpes-Côte d’Azur 84 84056 Jonquières
Provence-Alpes-Côte d’Azur 84 84122 Sarrians

Dans l’article partagé par Dermit : https://www.banquedesterritoires.fr/loi-sru-232-communes-exemptees-pour-la-periode-2020-2022 :

la liste fixée par le décret du 30 décembre 2019 ne comprend évidemment pas les communes carencées, mais dont les obligations en matière de production de logements sociaux ont été revues à la baisse à la suite d’une décision de justice.

Il faut aussi lire cet article : https://www.banquedesterritoires.fr/loi-sru-bilan-2015-et-perspectives-apres-le-vote-de-la-loi-egalite-et-citoyennete

les préfets peuvent conclure avec les bailleurs sociaux une convention afin de construire ou d’acquérir des logements locatifs sociaux, et cela sans l’accord des communes ; et la loi permet en outre d’impliquer les communes financièrement dans l’opération prévue dans la convention, au travers d’une « contribution obligatoire aux opérations de logements sociaux ».

Ainsi que : https://www.banquedesterritoires.fr/exemption-des-quotas-sru-il-ne-suffit-pas-de-remplir-les-criteres :

Agde (Hérault, 28.000 habitants), Leucate (Aude, 4.400 habitants), Marseillan (Hérault, 7.800 habitants) et Méréville (Essonne, 3.100 habitants) – demandaient au Conseil d’État d’annuler pour excès de pouvoir le décret du 28 décembre 2017 du Premier ministre, pris pour l’application du III de l’article L.302-5 du CCH (voir notre article ci-dessous du 8 janvier 2018). L’annulation de ce décret était demandée « en tant qu’il ne [les] fait pas figurer au nombre des communes exemptées, pour les années 2018 et 2019, des obligations en matière de logements sociaux », prévues par la loi SRU. Or ces communes, déficitaires en logements sociaux, estimaient entrer dans la liste des cas donnant lieu à exonération des obligations de la loi. Le problème est qu’il ne suffit pas de remplir les conditions ouvrant droit à l’exemption pour… y avoir droit.

J’ai du mal à croire que l’on va supprimer des programmes immobilier, pour ensuite indiquer que c’est pas possible de respecter la loi SRU. Au niveau de la crédibilité on va être au top niveau. Il est évident que si on annule les constructions cela sera vu comme un choix politique ! Donc ouvrir une brèche dans la loi SRU me semble un peu gros pour passer. Mais je peux me tromper …

Municipales 2020 : Pensez-vous qu'il soit possible d'être exempté de la loi SRU ?

View Results

Loading ... Loading ...

Sinon quel serait le coût pour la commune si on ne respectait pas la loi ? Un article à lire : https://france3-regions.francetvinfo.fr/provence-alpes-cote-d-azur/alpes-maritimes/antibes/logement-social-cannet-antibes-villes-sanctionnees-non-respect-loi-sru-1144465.html .

Vous pouvez lire l’article de Debras : https://www.guilainedebras.fr/nos-reponses-stop-beton/ .

Le plan de Dermit va sûrement nous amener des pénalités, on ne peut pas faire un coup de poker sur le fait de pouvoir en être exempté.

Municipales 2020 : Pensez-vous qu'il serait plus honnête de communiquer sur la pénalité en cas de non respect de la loi SRU et de non exemption ?

View Results

Loading ... Loading ...

Terrain Saint Eloi :

L’idée c’est de redonner une dynamique au village, le village est en perte de dynamique. Que va-t-on faire quand on va devoir fermer des classes par manque d’effectif ? Quel est le plan ?

Vélo :

Le vélo, le grand absent du programme de Dermit (chercher le mot vélo dans https://www.jeanpierredermit.fr/programme-jean-pierre-dermit-biot-2020/ ) . Lire : http://www.choisirlevelo.org/parlons-velo-municipales-2020/ ,sur Biot c’est ici : https://municipales2020.parlons-velo.fr/q/Biot%20(06410) .

Debras a clairement répondu au questionnaire : https://www.guilainedebras.fr/nos-reponses-choisir-le-velo/ .

Le vélo c’est :

  • Le vélotaf, pouvoir aller en vélo au travail.
  • Le vélo pour les touristes afin d’aller à la plage en vélo.
  • Le vélo pour le weekend et pour faire des sorties de façon sécurisée.

Le vélo c’est pas les compétitions à 40.000 Euros ( Tour de la Méditerranée de Cyclisme Professionnel )  avec des retombées économiques plus que douteuses.

J’ai pas vu beaucoup de commune faire l’impasse sur le Vélo, si je regarde Antibes :

https://municipales2020.parlons-velo.fr/e/1875 :

Pareil pour Valbonne, beaucoup propose des solutions pour le vélo. En plus sur Biot il y a des tronçons prioritaires : https://carto.parlons-velo.fr/?c=06004 .

Pour avancer dans cette direction, il faut donc faire confiance au programme de Debras. Voir : https://municipales2020.parlons-velo.fr/e/Biot%20(06410) .

Est assez risible la communication de Dermit où il utilise le vélo alors qu’il n’y a rien de prévu de ce côté là sur le programme: une fois un petit tour de Biot à vélo, une fois des questions sur les parcours en vélo …

Est-ce que ce nuage de fumée va nous faire oublier qu’il n’y a rien dans le programme ? Je ne l’espère pas !

Sans pistes cyclables suffisantes à Biot, seront pénalisés non seulement les Biotoise mais aussi tous ceux qui traversent Biot à vélo.

La citoyenneté :

C’est l’autre grand absent du programme de Dermit. Je fais abstraction de « Introduire l’instruction civique dans le temps périscolaire » . Disons qu’il est toujours bon d’avoir un contre pouvoir ou un dialogue avec les citoyens pendant tous le mandats. Le programme de Debras va dans le bon sens :

  • Rendre compte chaque année de l’état d’avancement des engagements du mandat.
  • Inscrire aux conseil municipal toute question ayant recueilliei 1000 signatures.

Il ne faut pas oublier qu’il y a eu très peu de manifestations sur Biot, la seule que j’ai vu était pour le parking  De Vinci des Bâchettes (les manifestations pour les inondations et pour la fermeture de classe, se sont faites avec la participation du Maire). Je pense qu’il aurait été bon de faire une votation citoyenne sur ce point. Il n’y a pas eu d’analyse pour  se dire que le mieux était de donner des garanties afin de ne pas retomber dans les mêmes défauts, et les passages en force.

Inondation :

J’ai fait toutes les réunions sur les inondations, et je pense que NAIAD est un levier formidable pour faire avancer la situation. J’ai pu voir Debras dans les réunions avec NAIAD … Etre dans l’opposition c’est aussi s’intéresser aux acteurs pouvant nous aider à régler nos problèmes, et pas seulement critiquer.

Pour mieux connaitre NAIAD : http://www.cyber-neurones.org/2017/10/projet-naiad-le-flyer/ . Ou encore il y a ce lien : https://imredd.fr/projet/naiad/ . Il est aussi possible de voir l’analyse complète ici : http://naiad2020.eu/wp-content/uploads/2018/07/France-La-Brague.pdf .

Bien trop souvent les inondations sont prétexte à polémique alors que tous les acteurs devraient aller dans la même direction. On perd notre énergie …. c’est incompréhensible. Sans parler des associations purement politique … un vrai frein !

Les inondations sont souvent le résultat du passé, sur Biot :

Conclusion :

Je persiste et je signe, je soutien Debras:

  • Pas d’impasse sur le vélo.
  • Un programme chiffré.
  • Pas de coup de poker avec la loi SRU.
  • La possibilité aux citoyens de remonter leurs mécontentements .

Les actions que j’ai fait avant de faire mon choix : http://www.cyber-neurones.org/2020/03/municipales-2020-a-biot-ce-que-jai-fait/ .

Donc avant de voter, penser à vous informer ! Et ne pas vous laisser avoir par une  communication hasardeuse.

Question :

Municipales 2020 à Biot : Pensez-vous qu'il soit possible de faire l'impasse sur le vélo ?

View Results

Loading ... Loading ...

2 réflexions sur « Municipales 2020 à Biot : Foire aux questions …. pour mieux se poser les bonnes questions ! »

  1. Votre argumentation est pitoyable. J’ai aperçu par hasard en allant courir dans La Brague, la fameuse « vélo party » de madame la Maire : des personnes qui savaient à peine faire du vélo traversant la route de Valbonne en amont du niveau de l’intersection du Pont de Tamarins, sans signaler leur intention et en franchissant la ligne blanche et descendant péniblement de leur engin… Bref des personnes qui seraient bien incapables de rouler au quotidien.
    Par ailleurs, j’ai participé à une « concertation citoyenne » sur l’avenir de Biot organisé par madame Debras et son équipe sous l’autorité d’un cabinet de communication spécialisé. C’état un cas typique de manipulation de la « communication engageante », le fait de participer même pour critiquer les catastrophes en vue, était comptabilisé comme un soutien à la maire… Par ailleurs, en marge de ses rotomontades sur la qualité de vie à Biot, elle fait l’impasse, c’est le cas de le dire, sur les difficultés insurmontables aux heures de pointe de la traversée du village, donc les nouveaux logements ne peuvent être habités que par des inactifs ou des télé-travailleurs. Enfin, elle discrimine les habitants : les maisons des quartiers Durbec et l’Olivaie ont perdu au moins 20% de leur valeur depuis les annonces des projets Saint-ELoi et Durbec. Pour les travailleurs dont les efforts avaient permis de construire ces maisons, c’est carrément dramatique : ils perdent à la fois la qualité de vie ET le fruit de leur épargne. À noter qu’elle agit en contradiction avec ses idées en restant bien à l’abri dans son lotissement soigneusement clos à côté duquel elle évite les projets sociaux alors qu’il y a des terrains disponibles à proximité préférant détériorer d’autres quartiers que le sien.

    • Bonjour Véronique,
      Merci pour ce retour.
      Donc mes argumentaires sont pitoyables, mais sur tous les sujets ?! 1- Gestion financière sous Dermit. 2- La bétonisation. 3- La loi SRU. 4- Terrain Saint Eloi. 5- Vélo. 6- Citoyenneté . 7. Inondation. J’en prend note …
      Le premier argument c’est « la vélo party », pour dire vrai je n’y étais pas. Mes j’ai des questions pour vous : Avez-vous déjà essayé un vélo electrique ? Combien de kilomètre avez-vous entre votre travail et votre domicile ? Pensez-vous que pour diminuer les problèmes de bouchons, le plus facile soit d’agrandir les routes ? Ou bien de rendre plus sécurisé les pistes cyclables et d’augmenter les transports en commun ? Combien de ligne sur le vélo il y a dans le programme de Dermit ? Quels sont les candidats que vous connaissez dans d’autres communes, qui ont aucune proposition pour le vélo ?
      – Note personnelle, mon tour favori sur Biot (en footing) c’est le tour du sanglier : http://www.cyber-neurones.org/2019/10/trail-a-biot-le-tour-du-sanglier/ .
      Le second argument c’est la perte de la valeur de votre bien, donc si je comprends bien à choisir entre faire payer à la commune entre 200.000 Euros et 8000.000 Euros de pénalités de la loi SRU et perdre 20% de la valeur de votre bien. Vous préférez les pénalités. Je comprends votre position, c’est normal. Moi même j’ai perdu plus de 20% de la valeur de mon bien dans les inondations, donc je sais que c’est plutôt énervant de perdre de la valeur sur son bien. Pour finir, je ne sais pas quel est le quartir de Debras comme je l’ai indiqué dans mon artcile : http://www.cyber-neurones.org/2020/03/municipales-2020-a-biot-localisation-des-equipes-les-colistiers/ . J’attribue énormément d’intéret à la localisation des colistiers, c’est pour cela que j’essaye de faire des cartes de la répartition. Souvent on indique si la personne a du sang de templier ( en d’autre terme s’il est sur Biot depuis des génératons ) mais pour moi le facteur le plus important est la localisation. Afin d’être sur que tous les quarties soient bien représentés. Dans votre quartier il y a 2 colistiers … dans le miens 0.
      Pour revenir à la loi SRU, il n’y a pas que la pénalité qui est en jeu. Il y a aussi la fermeture de classe, car à Biot on est limite en terme d’effectif. Il y a aussi le fait que certaines personnes qui travaillent sur Biot n’ont pas les moyens de se loger.
      En résumé, dans votre cas je vous conseille de voter Dermit sur le court terme. Mais sur le long terme, je pense que votre bien va reprendre de la valeur et encore plus s’il est possible d’aller à Sophia-Antipolis en Vélo (et cela va augmenter votre qualité de vie, c’est très agréable d’aller au travail en vélo).
      Cordialement.
      Frédéric.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.