Société générale : Panama Papers

659 x served & 214 x viewed

C’est dingue, ce sont toujours les mêmes qui ont des problèmes … le hasard sûrement 😉 .

Une petite pétition à signer même si rien ne risque de changer : https://www.change.org/p/panamapapers-en-finir-avec-le-secret-sanctionnez-les-banques .

Pour rappel, de l‘affaire Kerviel. Un seul homme avait été responsable d’une perte de 4,82 milliards. Autant dire que à la société générale quand on a des responsabilités, elles ne sont pas petites 🙂 . L’état s’était montré généreux car la Société générale avait bénéficié d’une déduction d’impôts de 1,147 milliard d’euros grâce au dispositif fiscal du « carry-back ».

Et pour remercier l’état, il semblerait qu’elles aident certains clients (979 sociétés écrans) à masquer des avoirs.

Tout ceci me fait penser à un précédent post : http://www.cyber-neurones.org/2016/02/a-voir-levasion-fiscale-expliquee-aux-francais-par-gerard-filoche-11-fevrier-2015/ 

Sinon si vous préférez en rire il faut voir ceci :


Macron en marche, vas-y pars devant (on t… par franceinter

Et il faut dire merci à qui pour avoir enlever le Panama de la liste des paradis fiscaux ? Merci Nicolas !

A lire aussi : A quand les « London papers » de Jacques Attali. 

J’attends avec gourmandise la publication, un jour, des « London Papers », qui dévoileront comment la si respectable City abrite bien des turpitudes financières et fiscales, au détriment des pays dans lesquelles les richesses sont créées. Ce sera infiniment plus important et signifiant que les quelques révélations de Panama.

En politique, un acte immoral est aussi inacceptable qu’un acte criminel. Il serait temps de s’en souvenir.

Et aussi un article du Monde : Piketty : « Pourquoi les gouvernements ont-ils fait si peu depuis 2008 pour lutter contre l’opacité financière ? »

On peut se réjouir du fait que les journalistes fassent leur travail. Le problème est que les gouvernements ne font pas le leur. La vérité est que presque rien n’a été fait depuis la crise de 2008

Quelques liens pour finir : Corruption: police et justice n’y arrivent plus

Effectifs insuffisants au Parquet national financier et dans les services de police spécialisés, règles changeantes, afflux de dossiers… la fraude a encore de beaux jours devant elle.

Rien à voir : « Le Parti pirate islandais a été en partie fondé par des membres de WikiLeaks. Son but : liberté & transparence« . Vivement que les pirates débarquent en France 🙂 .

Misère.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.