Trail de la Vésubie – version 44 km

540 x served & 87 x viewed

Le site de officiel de la course : http://www.ultratrail06.com/2017/index.htm

En bref

J’ai échoué dans le Trail de la Vésubie (c’est mon second échec en compétition, mon précédent échec : La Transvesubienne ), on m’a arrêté au 31 ème kilomètre (un barrière horaire à 7h45 après le départ). Même s’il n’y avait pas de barrière horaire signalé à cet endroit, ils ont pris la décision d’arrêter les derniers coureurs avant l’ascension au niveau du refuge. On était 7 coureurs dans ce cas … on a mis 1h à redescendre à pied vers un parking (il fallait encore un peu d’énergie), et ensuite on a eu 40 minutes de navettes jusqu’à Saint-Martin.

J’ai fait la première étape en 2h30, la seconde étape je suis passé en 4h49 (à 11 minutes de la disqualification). Et forcément avec la fatigue, il était difficile de rattraper le temps perdu …

Pour ce qui est des résultats de la version 44 km, le premier homme a fini en 06:17:59 et le dernier en 10:51:27. Je suis impressionné par la performance de la première féminine qui se classe 3ème au général. Il y a eu 150 participants qui ont finis … c’est dommage on n’a pas la liste des abandons/disqualification sur le site (j’ai fait un message sur Twitter), je pense que l’on a dû partir à 200 coureurs.

Remise à cause :

Je vais revoir ma préparation et faire plus de marche en dénivelé, sur Garmin Connect on peut le suivre avec les étages gravis. Cela me semble le meilleur indicateur :

Je pense que l’exercice de « Fente avant » peut être très bon pour le Trail. En plus pas besoin d’être en salle de musculation pour le faire.

Je vais revoir mon matériel :

  • trop de barre énergétique, prendre 4 barres VO2Max de ST Nutrition.
  • pas besoin de batterie externe.
  • sac à dos (de VTT à la base) et bâton trop lourd (et sans attache rapide).
  • pas assez d’eau, il m’aurait fallu 3 litres d’eau et non pas 2,5 litres.
    • Dans la première partie j’ai consommé 0,2 L.
    • Dans la deuxième partie j’ai consommé 2 L.
    • Dans la troisième partie que j’ai même pas fini j’ai consommé 2,5 L et je n’avais plus d’eau. Heureusement les personnes ,qui m’ont arrêtés, avaient de l’eau.

Un autre point que j’ai négligé, c’est l’altitude ! Jusqu’à présent, je regardais seulement kilométrage et dénivelé. Mais l’altitude est un paramètre important ! Si je fais un résumé de l’altitude sur le parcours que j’ai fait (c.a.d. non complet) :

On voit bien que ce Trail est un Trail d’altitude, on a donc un V02Max légèrement inférieur.

Le dernier paramètre c’est la température moyenne, il est clair que la température influence grandement la consommation d’eau et la déshydratation.

Une petit graphique du dénivelée et de la température (la température moyenne était de 27.6 °C, avec un min à 21.0 °C et un maximum à 34.0 °C) :

Il faut donc que je retienne :

Difficulté du Trail = Distance + Dénivelé positif + Température moyenne  + Altitude moyenne. 

Le Trail :

L’organisation du Trail est vraiment parfaite, il y a beaucoup de bénévole et comme dans les grands Trail il y a : magazine, T-shirt, gobelet, médaille, pâte à l’arrivée, ….

Le parcours du Trail est vraiment très bien, il y a beaucoup de passage à l’ombre. La première partie se fait à l’ombre, et les deux suivantes sont 50% à l’ombre. Par contre les montée sont raides, et une préparation est nécessaire :

on a 22,1 % des pentes qui font plus de 18%, quand je pense que le Tapis de Course peut être mis seulement à 15% 😉 .

 

Quelques photos :

Quand j’ai vu cette montée … j’ai pris peur 🙂

GORBIO :

La prochaine étape pour essayer d’avoir les 4 points de l’UTMB c’est le Trail de Gorbio avec ses trois points ( https://www.asgorbio.com/infos-trail-2017/ ) . Mais le Trail de Gorbio ,même s’il semble moins difficile, a des barrières horaires plus strictes :

  • Col de la Madone (13kms avec +900m de dénivelé env.) en 2h15.
  • St Agnès (33kms avec +2000m de dénivelée env.) en 6h15. 
    • Si je compare au Trail de la Vésubie, après 6h15 de course j’avais fait 28 km et 2000 de dénivelé. Le deuxième échec s’annonce ….

Le seul point qui me fait être optimiste c’est l’altitude, le plus haut sommet est à 1200m. La haute montage on considère que cela commence à 1500m.  Le tracé du Trail de Gorbio est disponible ici : http://tracedetrail.fr/trace/trace/3607 .  Et l’autre point que l’on peut aussi noter, ce sont les températures qui devrait être plus fraiche en octobre à Gorbio ( surement dans les 17°C, à la place de 27°C sur le Trail de la Vésubie ) .

Voir l’article : https://courseapied.ca/2015/07/23/impact-de-la-temperature-sur-les-performances-en-course-a-pied/ . Il explique quel est l’impact de la température sur les performance. En plus des températures plus faibles, sont moins de consommation en eau. Pour le Trail on était à 27,2°C de moyenne donc Opti+20°

Et encore un point pour être optimiste, c’est le temps du premier sur la précédente édition 3h58 (sur 72 participants). Alors que sur le Trail du Vésubie on était dans les 6h17. On va dire que l’on a un delta de 2h, ce qui est énorme. A suivre …

Forerunner 935

A noter que l’autonomie de la Forerunner 935 est vraiment bonne, j’ai utilisé 34% de batterie alors que j’avais le GPS pendant 7h40. Ils annoncent 24h d’autonomie avec le GPS, je pense que l’on doit y arriver juste.

Vivoactive HR

A noter que j’ai couru la première partie avec un coureur qui avait une VIVOACTIVE HR et les données de l’altimètre barométrique n’étaient pas aussi fiable que sur la FORERUNNEUR 935. Sur la FORERUNNEUR 935 :

Alors sur sur la VIVOACTIVE HR on observe des sauts :

A voir si cela fait le même problème la course suivante.

Indice IBP :

J’en profite aussi pour rappeler le site : http://www.ibpindex.com/index.php/fr/ : indice IBP . Si je mets le parcours que j’ai fait (donc non complet)

C’est 492 RNG, donc très difficile. Le site est vraiment complet au niveau des informations via un fichier GPX (quelques captures):

Il permet même de faire la comparaison de deux GPX.

historique

Un petit historique des courses que j’ai fait à Saint-Martin de Vésubie :

C’était donc ma troisième participation a une course sur Saint-Martin de Vésubie.

Conclusion :

En attendant comme le dit la montre : REPOS pendant 62h !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.