Docker : Le Dix-neuvième pas.

1979 x served & 360 x viewed

Attention ceci est mon brouillon avant de faire une belle documentation sur Docker (il y a à boire et à manger).

Après l’échec de CoreOS, je fais à nouveau la liste des OS utilisés pour Docker.

Je vais donc choisir RancherOS cette fois, le fait qu’il soit petit m’intéresse afin de le mettre dans un Raspberry Pi 3 (à 63 Euro sur Amazon).

Si je cherche RancherOS & Raspberry sur google :

La première étape c’est le téléchargement de l’OS :

Ensuite on fait l’installation sur VirtualBox, cela ne doit plus avoir de secret pour vous :

Capture d’écran 2016-05-09 à 16.09.36 Capture d’écran 2016-05-09 à 16.10.05 Capture d’écran 2016-05-09 à 16.10.57 Capture d’écran 2016-05-09 à 16.11.38

A la fin on tombe sur le login :

Capture d’écran 2016-05-09 à 16.17.26

Normalement le login/password est rancher/password . Mais vu que le clavier n’est pas reconnu cela devient rqncher/pqsszord . Aie cela ne fonctionne pas … Finalement je fini par voir que la documentation n’est pas à jour et que c’est rancher/rancher , soit rqncher/rqncher .

Capture d’écran 2016-05-09 à 16.36.24

  • Docker en version 1.10.3.
  • Kernel en version 4.2.8.

La première étape va être de changer de clavier, mais je ne trouve rien sur google. Je lance donc l’installation :

  • fdisk pour connaitre quel est le disque vu par l’OS
  • ros pour faire l’installation (avec l’option -d pour indiquer le disque à utiliser)

Capture d’écran 2016-05-09 à 16.47.49

Et je fini par une erreur « no space left on device » dans /var/lib/system-docker/tmp/GetImageBlob.  Heureusement que j’ai mis 12 Go et que cet OS n’est pas gourmand en mémoire 😉 . Non je plaisante, le problème c’est la RAM car pour l’installation tout se fait en RAM dans un premier temps.

Capture d’écran 2016-05-09 à 16.52.51

Je vais donc relire la documentation : http://docs.rancher.com/os/running-rancheros/server/install-to-disk/  et surtout les forums. Visiblement il faut 1 Go de Ram pour faire l’installation afin de ne pas avoir cette erreur. Il y a un peu de CoreOS dans RancherOS !

Capture d’écran 2016-05-09 à 17.11.14

et je recommence l’installation : ros install -d /dev/sda

Capture d’écran 2016-05-09 à 17.14.16

Cela fonctionne mieux avec 1 Go de RAM, faire un tel tapage en disant qu’elle est optimisée pour finalement tourner avec 1 Go de RAM. Je trouve cela plutôt comique, mais un rien ne m’amuse 🙂

Capture d’écran 2016-05-09 à 17.16.29

Je fais donc un reboot et je ne peux plus me logger. C’est normal … il fallait faire l’installation en donnant le cloud-config.yml qui contenait les mots de passe.

On fait donc la troisième installation, quand on aime on ne compte pas !

Voici un exemple de fichier cloud-config.yml :

#cloud-config
ssh_authorized_keys:
  - ssh-rsa XXXXXXXXXX toto@Cyber-neurones.local

network:
  dns:
    nameservers:
      - 8.8.8.8
      - 8.8.4.4
  interfaces:
    eth*: {}
    eth0:
      match: eth0
      address: 192.168.0.110/24
      gateway: 192.168.0.254
      mtu: 1460
    lo:
      address: 127.0.0.1/8

Mais je pense que cela va être pénible comme OS 🙁 . Pourquoi par default il ne peut pas mettre rancher/rancher ? C’est quand même pas compliqué à faire … Et pourquoi je ne trouve rien dans la documentation sur le changement du clavier ?

Si je fais un ros config export — full je ne vois rien sur le clavier par défaut.

1 réflexion sur « Docker : Le Dix-neuvième pas. »

  1. J’ai perdu un peu de temps avec cette histoire de clavier (impossible de faire un ‘/’ depuis un clavier Mac à travers VMware).
    Mais finalement il suffit simplement changer le mot de passe du compte « rancher » et de se connecter en ssh.
    Ok si pas de connexion réseau, c’est une autre paire de manches.

    Merci pour l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.