Docker : Le Dix-neuvième pas.

2489 x served & 381 x viewed

Attention ceci est mon brouillon avant de faire une belle documentation sur Docker (il y a à boire et à manger).

Après l’échec de CoreOS, je fais à nouveau la liste des OS utilisés pour Docker.

Je vais donc choisir RancherOS cette fois, le fait qu’il soit petit m’intéresse afin de le mettre dans un Raspberry Pi 3 (à 63 Euro sur Amazon).

Si je cherche RancherOS & Raspberry sur google :

La première étape c’est le téléchargement de l’OS :

Ensuite on fait l’installation sur VirtualBox, cela ne doit plus avoir de secret pour vous :

Capture d’écran 2016-05-09 à 16.09.36 Capture d’écran 2016-05-09 à 16.10.05 Capture d’écran 2016-05-09 à 16.10.57 Capture d’écran 2016-05-09 à 16.11.38

A la fin on tombe sur le login :

Capture d’écran 2016-05-09 à 16.17.26

Normalement le login/password est rancher/password . Mais vu que le clavier n’est pas reconnu cela devient rqncher/pqsszord . Aie cela ne fonctionne pas … Finalement je fini par voir que la documentation n’est pas à jour et que c’est rancher/rancher , soit rqncher/rqncher .

Capture d’écran 2016-05-09 à 16.36.24

  • Docker en version 1.10.3.
  • Kernel en version 4.2.8.

La première étape va être de changer de clavier, mais je ne trouve rien sur google. Je lance donc l’installation :

  • fdisk pour connaitre quel est le disque vu par l’OS
  • ros pour faire l’installation (avec l’option -d pour indiquer le disque à utiliser)

Capture d’écran 2016-05-09 à 16.47.49

Et je fini par une erreur « no space left on device » dans /var/lib/system-docker/tmp/GetImageBlob.  Heureusement que j’ai mis 12 Go et que cet OS n’est pas gourmand en mémoire 😉 . Non je plaisante, le problème c’est la RAM car pour l’installation tout se fait en RAM dans un premier temps.

Capture d’écran 2016-05-09 à 16.52.51

Je vais donc relire la documentation : http://docs.rancher.com/os/running-rancheros/server/install-to-disk/  et surtout les forums. Visiblement il faut 1 Go de Ram pour faire l’installation afin de ne pas avoir cette erreur. Il y a un peu de CoreOS dans RancherOS !

Capture d’écran 2016-05-09 à 17.11.14

et je recommence l’installation : ros install -d /dev/sda

Capture d’écran 2016-05-09 à 17.14.16

Cela fonctionne mieux avec 1 Go de RAM, faire un tel tapage en disant qu’elle est optimisée pour finalement tourner avec 1 Go de RAM. Je trouve cela plutôt comique, mais un rien ne m’amuse 🙂

Capture d’écran 2016-05-09 à 17.16.29

Je fais donc un reboot et je ne peux plus me logger. C’est normal … il fallait faire l’installation en donnant le cloud-config.yml qui contenait les mots de passe.

On fait donc la troisième installation, quand on aime on ne compte pas !

Voici un exemple de fichier cloud-config.yml :

#cloud-config
ssh_authorized_keys:
  - ssh-rsa XXXXXXXXXX toto@Cyber-neurones.local

network:
  dns:
    nameservers:
      - 8.8.8.8
      - 8.8.4.4
  interfaces:
    eth*: {}
    eth0:
      match: eth0
      address: 192.168.0.110/24
      gateway: 192.168.0.254
      mtu: 1460
    lo:
      address: 127.0.0.1/8

Mais je pense que cela va être pénible comme OS 🙁 . Pourquoi par default il ne peut pas mettre rancher/rancher ? C’est quand même pas compliqué à faire … Et pourquoi je ne trouve rien dans la documentation sur le changement du clavier ?

Si je fais un ros config export — full je ne vois rien sur le clavier par défaut.

1 réflexion sur « Docker : Le Dix-neuvième pas. »

  1. J’ai perdu un peu de temps avec cette histoire de clavier (impossible de faire un ‘/’ depuis un clavier Mac à travers VMware).
    Mais finalement il suffit simplement changer le mot de passe du compte « rancher » et de se connecter en ssh.
    Ok si pas de connexion réseau, c’est une autre paire de manches.

    Merci pour l’article.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.