Citizen4Science : Harcèlement des porteurs de la parole scientifique et des défenseurs de l’intégrité scientifique

127 x served & 53 x viewed

Le travail de Citizen4Science est énorme, Citizen4Science appelle les autorités à intervenir de toute urgence … je rappelle donc les liens :

Citizen4Science (n° RNA W751258960) sur le site internet de l’association :
http://www.citizen4science.org

Twitter : @Citizen4Sci #Citizen4Science : https://twitter.com/Citizen4Sci
Facebook page : https://www.facebook.com/Citizen4Science-112042660698911
Facebook group : https://www.facebook.com/groups/354060265679040 ( #DeleteFacebook )
LinkedIn : https://www.linkedin.com/company/70424458/
Instagram : citizen4sci ( #DeleteFacebook )

Il faut lire le communiqué de presse : https://citizen4science.org/communique-de-presse-n-5/

Les autorités doivent d’une part protéger les citoyens et les scientifiques victimes des agissements dénoncés ici, et d’autre part enquêter et agir sans délai afin de faire cesser de manière urgente ces agressions injustifiées et traumatisantes.

Nous appelons donc solennellement l’APHM, dont le silence et l’inaction sont incompréhensibles,à prendre ses responsabilités et à intervenir au plus vite pour enquêter et faire cesser ces agissements de membres de l’IHU Marseille qui en sont responsables

Nous interpellons également les ministères de tutelle de l’IHUM :

– ministère des Solidarités et de la Santé dirigé par M. Olivier Véran
– ministère de l’Enseignement Supérieur et de la Recherche dirigée par Mme Frédérique

et

– Conseil national de l’ordre des médecins, M. Patrick Bouet
– Conseil régional de l’Ordre des médecins PACA
– Conseil départemental de l’Ordre des médecins Bouches-du Rhône

Nous incitons également fortement les journalistes à se pencher davantage sur ce problème de cyberharcèlement et à éclairer le grand public sur ces agissements.

Il est temps d’agir …

Pour rappel, en quelques Tweets :

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.