Facebook : Publicité gratuite pour ce superbe réseau !

185 x served & 54 x viewed

Petite page de publicité pour Facebook : 

Un premier article à lire : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2018/07/03/32001-20180703ARTFIG00220-les-dark-patterns-comment-les-technologies-nous-manipulent.php :

Facebook met de fausses notifications pour vous faire penser que vous avez des messages même si ce n’est pas le cas, afin que vous acceptiez les paramètres de confidentialité et de suivi plus vite

«Le lien entre un déclencheur interne (exemple: la peur du temps qui passe) et une réaction (prendre une photo et la poster sur Instagram) va progressivement se renforcer, se sédimenter – «comme les couches de nacre qui se déposent dans une huître» écrit Eyal 

Un autre lien : http://www.lefigaro.fr/secteur/high-tech/2018/12/14/32001-20181214ARTFIG00234-une-nouvelle-faille-de-securite-de-facebook-affecte-les-photos-de-ses-utilisateurs.php 

Encore une fois, Facebook est désolé. Le réseau social a annoncé vendredi avoir été victime d’un «bug» technique rendant vulnérable les photos de 6,8 millions des utilisateurs de son application mobile dans le monde. La faille a affecté, du 13 au 25 septembre 2018, l’une de ses API, un programme utilisé par des développeurs pour accéder aux données des membres de Facebook pour leurs propres services sur smartphone.

Un lien à lire : https://usbeketrica.com/article/les-ambitions-des-trolls-russes-sont-sans-limites

J’avais entendu parler de la « troll factory » de Saint-Pétersbourg. Grâce à l’aide de fixeurs, nous avons pu faire des films de l’immeuble, trop bien gardé pour réussir y entrer. Nous ne savions pas ce qui se passait dans ce qui se présentait comme une agence de pub. Mais leur site Internet officiel n’avait pas de clients, pas de paywall, c’était très sommaire et ça sentait l’arnaque. 

la plupart du temps, ils font un savant dosage : 50 % de vraies histoires et 50 % de fake news. C’est la raison pour laquelle des tas de journalistes se font avoir et reprennent ces fausses informations telles quelles. 

Pour finir :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.