Quelques articles.

533 x served & 137 x viewed

Articles à lire (prévoir des bières pour le moral):

http://reporterre.net/Denis-Robert-On-nous-prend-vraiment-pour-des-cons : Denis Robert : « On nous prend vraiment pour des cons ».

Le gouvernement et les socialistes français sont dans une bipolarité éloquente : d’un côté, des beaux discours sur « Il faut protéger les lanceurs d’alertes », Et de l’autre, les députés socialistes européens qui votent dans leur majorité pour le secret des affaires. On nous prend vraiment pour des cons.

Et le truc que je peux démontrer, c’est que les problèmes que rencontre ce pays en matière de taux de chômage, de pauvreté, de fiscalisation trop importante,… pourraient être facilement résolus si les partis luttaient véritablement contre l’évasion de capitaux et contre la fraude fiscale.

Les seuls qui nous représentent un petit peu à Bruxelles sont les Verts allemands et français, ou le Belge Philippe Lamberts, qui est formidable.

http://tempsreel.nouvelobs.com/justice/20160429.OBS9563/corruption-lobbying-lanceurs-d-alerte-que-restera-t-il-de-la-republique-exemplaire.html : Dans « l’Obs », le magistrat Eric Alt et l’avocat William Bourdon interpellent François Hollande et Michel Sapin sur leur volonté de « renouer avec la confiance publique », alors que le projet de loi sur la transparence sera examiné en juin à l’Assemblée.

Au nom des associations Anticor et Sherpa, ils soulignent que la loi relative à la transparence, bientôt au Parlement, « permettra de jauger ce qui reste de l’espoir d’une ‘République exemplaire’ ou du désir de ‘renouer avec la confiance publique' ». Malgré les soutiens affichés, notamment par François Hollande au moment des « Panama papers » et par le ministre des Finances, Michel Sapin, à l’ouverture du procès de Deltour, le juge et l’avocat rappellent que « le statut des lanceurs d’alerte est encore à écrire« .

https://blogs.mediapart.fr/eric-alt/blog/040516/luxleaks-une-delinquance-detat-0

Un commissaire de police a affirmé qu’Antoine Deltour était anticapitaliste en avançant comme preuve qu’il était abonné à une lettre électronique d’EELV et qu’il lisait Médiapart.

Cette légalité dissimule mal une délinquance d’Etat. Sans le paravent d’un Luxembourg qui fait commerce de sa souveraineté, les pratiques dénoncées par les lanceurs d’alerte ne seraient que du blanchiment de fraude fiscale en bande organisée.

Et pour finir une petite pétition pour changer tout ce bordel : https://www.change.org/p/soutenons-antoine-deltour-luxleaks-support-antoine/u/16434761 .

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.