« Choisir le vélo », organise un ciné-débat autour du film « Why we cycle » de Niew et Verbeterd

29 x served & 6 x viewed

La Ville de Biot, en partenariat avec l’association « Choisir le vélo », organise un ciné-débat autour du film « Why we cycle » de Niew et Verbeterd, le jeudi 7 novembre à 19h à la Salle Paul Gilardi de Biot.

https://www.biot.fr/agenda/why-we-cycle-pedalons-de-nieuw-verbeterd-projection-film-suivie-dun-debat/

Aux Pays-Bas, faire du vélo est aussi naturel que de respirer. Nous n’y pensons même pas, nous le faisons tout simplement. Le fait que nous n’y réfléchissions pas est peut-être la clé du succès du vélo dans ce pays. Mais comme nous n’y pensons pas du tout, nous ne savons pas vraiment quels sont les besoins les plus profonds des cyclistes. Dans le documentaire « Pourquoi nous pédalons », nous rencontrons des cyclistes ordinaires et des spécialistes de diverses disciplines. Ces échanges révèlent certains effets évidents, mais aussi des effets cachés du cyclisme sur les personnes, les sociétés et l’organisation des villes.

Choisir Le Vélo : l’association des cyclistes

Lien

153 x served & 19 x viewed

Je conseille vivement aux cyclistes d’adhérer à cette association via le site : http://www.choisirlevelo.org .

La Quadrature du Net : Soutenons notre Internet

Lien

124 x served & 35 x viewed

Pour mieux défendre cet Internet qu’on aime face aux lois liberticides qui se multiplient, La Quadrature du Net a plus que jamais besoin de vous !

https://www.laquadrature.net/donner/

A suivre.

Faites comme moi, soutenez Framasoft !

97 x served & 18 x viewed

https://soutenir.framasoft.org !

GreenPeace : Panorama mobilité durable 2018 — Nice

Lien

228 x served & 36 x viewed

Voir l’article : https://www.greenpeace.fr/classement-transports-durables-2018-nice/ .

On manque d’itinéraires cohérents et d’équipements (parcs à vélos, protection des parcours contre les incivilités, …) permettant aux cyclistes de circuler en sécurité pour aller d’un quartier à l’autre.

L’insuffisance résulte de la discontinuité entre, d’une part, un axe Est-Ouest en littoral très bien aménagé et équipé de bornes de vélos en libre-service (zone touristique) et, d’autre part, les quartiers périphériques dans lesquels les aménagements sécurisés et les éléments de signalisation sont quasiment inexistants. La carence est encore plus flagrante pour le maillage des quartiers périphériques Est-Ouest.

C’est exactement cela, on a des bouts de bonne piste qui ne sont pas relié entre eux.

Misère.