Hipay.com : les menaces et intimidations …

519 x served & 338 x viewed

Un joli message de hipay.com pour confirmer qu’ils ne sont pas tiers de confiance mais seulement tiers de paiement. En gros si vous vous faites arnaquer il faut pas venir ce plaindre chez eux, et le Marchand pourra continuer …. Mes questions sans réponses :

  • Qui peut faire pression sur le Marchand s’il ne répond pas ?
  • Qui peut faire pression sur le Marchand s’il y a des fausses informations sur le site ?
  • Qui peut faire pression sur le Marchand si le numéro vert est faux ?
  • Est-ce que l’on peut accorder un moyen de paiement à un Marchant sans avoir fait des vérifications ?
  • Si on fait des vérifications, pourquoi ne pas les rendre publique ?
  • Est-ce qu’un site ne respectant pas les avertissements sur les cookies peut avoir le paiement hipay ?
  • Est-ce qu’un site ne respectant pas la loi Hamon peut avoir le paiement hipay ?
  • Pourquoi le service juridique fait un email à l’hébergeur sans me faire avant un email directement ?
  • Quel est le client le plus important pour hipay, le Marchand ou le client du Marchand ?
  • Combien de client de Marchand vont porter plainte pour un paiement inférieur à 50 Euro ?
  • Combien de client de Marchand vont faire un signalement sur https://www.internet-signalement.gouv.fr pour un paiement inférieur à 50 Euro ? Quelles sont les réelles actions de https://www.internet-signalement.gouv.fr suite à un signalement ?
  • Combien de client de Marchand vont faire un signalement sur https://www.econsumer.gov ?
  • Comment cela c’est passé avec le site « RDcommerce :RDCOMMERCE.COM
     » qui utilisait le paiement hipay, et qui se faisait passait pour Rue du Commerce ? Qui a décider de fermer ce site, c’est hipay ou la justice ? Comment votre système de vérification a pu laisser passer un tel site ?
  • Est-ce que j’ai le droit de dire que j’ai jamais eu de réponse en 48h de votre part (quand j’ai eu une réponse) ? Et est-ce que je peux publier les template des réponses ? Avez-vous mis des donnés dans l’OpenData sur le temps de traitement des emails afin de voir que je suis en cas particulier ?

A vous de juger la pression de hipay sur les Marchand :

Nous nous permettons de vous écrire suite à la publication récente de plusieurs articles sur le site : http://www.cyber-neurones.org/ faisant référence à notre organisation, et dont vous êtes l’hébergeur.

Ces articles, sont accessibles en totalité ici :

Ces articles décrivent les difficultés d’’un consommateur à obtenir le remboursement d’’un achat en ligne effectué auprès d’un marchand via les services de paiement fournis par notre organisation.

Le consommateur – l’’auteur en l’’occurrence – ne parvenant pas à obtenir le remboursement de son achat après annulation de sa commande, met en cause la fiabilité du marchand, mais surtout celle du prestataire ayant fourni les services de paiement, notre organisation.

Ces articles ne se contentent pas d’émettre un avis critique sur les services fournis par notre organisation, mais adoptent à son égard un langage particulièrement virulent et, de notre point de vue, manifestement injustifié.

Il est ainsi affirmé que notre organisation aurait tout intérêt à ne pas réagir face à de telles situations, « afin de protéger son commerce bien juteux » (http://www.cyber-neurones.org/2017/01/hipay-com-pourquoi-il-faut-boycotter-les-paiements-via-hipay-com-avis/).

Il est même suggéré que notre organisation se montre coupable de complicité d’’escroquerie, celle-ci ne pouvant prospérer que « grâce à la complaisance de Hipay.com qui a été alerté par de nombreux utilisateurs mais qui n’’a jamais voulu fermer le compte : HiPay wallet » (http://www.cyber-neurones.org/2016/03/escroquerie-sur-les-sites-paradisdiscount-com-et-docteur-gsm-com-permisse-par-hipay-com/).

Il est enfin répété dans de nombreux articles qu’« il est impératif de boycotter hipay.com afin qu’il fasse le ménage dans ses clients, car ses vrais clients sont les dindons de la farce ! » (http://www.cyber-neurones.org/2016/06/hipay-com-la-transparence-non-merci/).

Pour votre information, Hi-Media Porte Monnaie Electronique (HPME) est un établissement de Monnaie Electronique agréé auprès de la Banque Nationale de Belgique.

Notre organisation propose notamment un service de paiement permettant aux acheteurs d’effectuer des paiements auprès de marchands en ligne.

Les conditions spécifiques applicables à la fonctionnalité de service de paiement que nous signons avec les marchands en ligne prévoient expressément en leur article 12.2 que : « le Marchand assumera seul la responsabilité de tout litige l’’opposant à un tiers, pour des informations diffusées sur son site Internet, ses contenus ou ses services. Le Marchand est également seul responsable vis-à-vis des Acheteurs dans le cas où la nature, la qualité ou la quantité des contenus ou services qu’il propose ne correspondraient pas à l’offre et à la publicité qu’il a effectuée ».

Par ailleurs, les conditions applicables à l’’utilisation de la gestion marchande que nous signons avec les marchands en ligne prévoient en leur article 9.3 que : « tout litige concernant une Transaction marchande, ou le produit acheté doit être réglé directement entre l’Acheteur et le Marchand ».

Par conséquent, notre organisation n’’est non seulement pas responsable du traitement des réclamations émises par les clients des marchands en ligne, mais également, en accord avec ses obligations contractuelles, ne peut « forcer le vendeur à dialoguer avec le client », comme exigé par l’’auteur de ces articles. 

Notre organisation met par ailleurs tout en œoeuvre afin d’’assurer la vérification du contenu des sites marchands qui utilisent ses services et coopère quotidiennement avec les forces de l’ordre.

En conséquence, nous vous prions de bien vouloir retirer les articles mentionnés au sein de ce courrier et accessibles sur : http://www.cyber-neurones.org/ dans un délai de 48 heures à compter de la réception des présentes, lesquels articles constituent selon nous une atteinte injustifiée et de nature diffamatoire au crédit de notre institution.

Nous vous informons qu’à défaut de satisfaire notre demande dans les délais susmentionnés, notre organisation se réserverait le droit de prendre toutes les mesures appropriées afin de mettre un terme à la violation de ses droits.

Restant à votre disposition pour tout complément d’information.

Salutations distinguées,

Département Juridique
HiPay

 

Mes actions :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.