Les innocentes (2016) de Anne Fontaine

1066 x served & 157 x viewed

Ah j’oubliais mais avant toute chose je dois dire que quand je vente les mérites « des visiteurs du soir« , en plus de payer un prix ridicule et d’avoir une ambiance chaleureuse, en début de projection à la place d’avoir des publicités comme dans les autres cinémas, qui coûtent trois fois le prix, on a droit a un court métrage. Cette fois c’était « Foudroyés« , drôle à souhait. C’est l’histoire d’un homme qui n’arrête pas de recevoir la foudre et d’une femme qui déclenche la pluie quand elle est heureuse … je n’en dis pas plus.

Que dire du film les innocentes, c’est le dialogue impossible entre la science et la religion. La science, sûre d’elle, athée qui ne cherche pas à discuter avec les religieux. Et, la religion, qui reste plongée dans ses moeurs et ses croyances. Les religieuses sont d’abord dans la secret, puis dans la honte. Une fois ses deux paliers passés, on va découvrir leurs souffrances. La souffrance physique, la souffrance psychologique car elles sont en plein doute face à leur amour de dieu, la souffrance du choix à faire pour les futurs enfants, et leurs avenirs. On va découvrir comment va s’installer la confiance, très surprenant, elle vient suite à une ruse (typhus). Et non comme on aurait pu le croire grâce a une vérité de la science. Les chemins des innocentes seront divers :

  • Le sucide.
  • Le départ avec abandon de l’enfant.
  • La souffrance avec refus des soins car c’est dieu qui impose cela.
  • Rester et garder les enfants.
  • La repentance.
  • ..

Un beau film qui montrent avant tout que la solidarité féminine peut dépasser certains clivages. Ce film est d’autant plus fort qu’il est inspiré d’une histoire vraie.

Maintenant je vais essayer de chercher dans ma mémoire un film de solidarité masculine (en mode cliché) et où les protagonistes dépassent leurs clivages….pas facile à trouver. Laissez moi encore un instant … si c’est bon j’ai trouvé Carnage (2011). Carnage est un très bon film ! Certains diront que c’est comme le Prénom (2012) , mais moi je vous dis : « Absolument pas ! » . Regardez ce film, on y voit des moments de solidarité masculine. Mais on n’est dans la Comédie et non pas dans le Drame 😉 . Le point commun entre Carnage et Le Prénom c’est que tout ce passe au même endroit, c’est quasiment le cas pour « Les innocentes ». On va dire qu’il y a deux lieux différents, ce sont les dialogues qui en font la richesse.

Mon conseil regarder « Les innocentes », puis « Carnage » et/ou « Le Prénom ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.