BIOT – Réunion du 29 janvier 2018 sur les inondations : En bref

45 x served & 12 x viewed

Mes notes en bref :

  • La salle était pleine ! ainsi que les parkings.
  • Toujours deux tabous :
    • L’autoroute ( forcément il y a un risque de déplacer le problème sur Antibes). Question : Même si cela déplace le problème, pourquoi ne pas faire une simulation ?
    • Les nouvelles constructions sur Sophia-Antipolis. ( forcément c’est un bassin d’emploi …)
  • Pas de réponse aux courriers des associations.
    • On a vraiment l’impression que le travail des associations est mis à la poubelle.
  • Fond Barnier :
  • Deux bonnes nouvelles :
    • Augmentation de 20% sur les logements non affectés à l’habitat principal. Rien de mieux pour limiter les constructions, et forcer la location. C’est aussi marqué dans le Biot Info.
    • Coefficient de -10 (maximum) pour le calcul de la valeur locative cadastrale sur 449 parcelles. Cela entrera en vigueur en 2018, à la fois sur la taxe foncière mais aussi sur la taxe d’habitation. Reste à voir de combien va être la réduction.
  • Le vocabulaire employé par certaines personnes (pour ne pas dire M. Castel) est assez désagréable : « les sachants », « non-intelligent » … un réel manque de pédagogie.

 

Sur Nice-Matin : http://www.nicematin.com/vie-locale/quels-travaux-vont-etre-realises-pour-nous-sauver-apres-les-inondations-des-riverains-toujours-inquites-a-biot-204090 .

Dialogue de sourds. Méprise sur les sujets abordés. Ce lundi, la réunion publique entre les représentants de l’État et les Biotois, principalement les victimes des inondations du 3 octobre 2015, a viré à l’incompréhension générale.

Avec, en préambule, une info-intox qui s’était propagée en amont: « Le préfet Georges-François Leclerc en personne va venir! »

Point de préfet, hier, pour faire face aux quelque 200 personnes qui ont rempli la salle Gilardi, mais le sous-préfet de Grasse, Stéphane Daguin, et Serge Castel, directeur de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer (DDTM).

Les représentants de l’État ont été accueillis par Guilaine Debras. Le maire et l’ensemble des élus de la majorité municipale ont pris place parmi le public.

Sur Nice-Matin : http://www.nicematin.com/vie-locale/les-associations-denoncent-le-volte-face-de-letat-autour-des-solutions-apportees-pour-lutter-contre-les-inondations-a-biot-204350 .

Après la réunion publique rassemblant sinistrés et représentants de l’état, les associations de défense dénoncent le manque de clarté et de solutions

Lundi soir, les trois associations étaient bien évidemment aux premières loges pour écouter les explications des services de l’État représentés par Stéphane Daguin, le sous-préfet, et les responsables de la Direction Départementale des Territoires et de la Mer.

Chacune a pu s’exprimer et avancer ses arguments. À noter que la première flèche a été décochée par Pascal Torrelli, le président de l’ASEB qui a quitté la réunion avant son début pour protester « contre le manque de respect des services de l’État qui arrivent avec une demi-heure de retard. On sera très durs avec eux ».

 

BIOT – PPRI : lien nouvelle carte et documents

44 x served & 8 x viewed

Suite à la réunion publique de concertation organisée hier (le 29 janvier 2018) par la préfecture des Alpes-Maritimes concernant la révision du Plan de Prévention des Risques d’Inondations (PPRI) de Biot, je vous invite à consulter la page dédiée sur le site internet de la Ville de Biot : http://www.biot.fr/nouvelle-carte-inondation/

Le lien vers la carte et le PPT : http://www.alpes-maritimes.gouv.fr/Politiques-publiques/Environnement-risques-naturels-et-technologiques/Les-risques-naturels-et-technologiques/Projets-de-plans-de-prevention-des-risques-naturels/Biot/PPR-inondations

La carte ne va pas jusqu’à l’autoroute … c’est dommage.

Superbe powerpoint !

A suivre.

Réunion publique sur les inondations à Biot

En passant

94 x served & 15 x viewed

Les services de l’État organisent une réunion publique lundi 29 janvier 2018 à 18h30 salle Paul Gilardi en présence de Monsieur le Préfet, Georges-François Leclerc, afin de présenter à la population, une nouvelle carte d’aléas, point de départ pour l’élaboration du futur Plan de Prévention des Risques Inondations.

La Ville de Biot invite la population à défendre avec elle l’avenir de son territoire en se mobilisant et en participant activement à la concertation.

Biot : Rénion du quartier n°2

97 x served & 19 x viewed

La réunion a durée de 18h00 à 20h00, la réunion était très bien organisée et on avait un dossier à l’arrivée ( et un pot à la fin, sans alcool 😉 ).

J’ai pris quelques notes rapidement (et ne j’ai pas parlé comme à mon habitude):

  • Le site « Avis citoyen » : http://www.cyber-neurones.org/2017/08/avis-citoyen-biot/ .
    • Bug sur le site « Avis citoyen ». (à vérifier, moi je n’ai pas eu de problème)
    • 300 avis en 2 mois. (c’est dommage qu’il y ait aussi peu de personne qui donne leur avis … )
  • Problème au niveau de la Boulangerie « La Mie et Moi » :
    • « il faudrait un ralentisseur, »
    • « maintenant qu’il y a les poteaux certaines personnes se garent à l’entrée de la résidence. »
    • « le radar pédagogique ne fonctionne plus. »
    • « il devait y avoir des contrôles de vitesse, et il n’y a toujours aucun contrôle » . (Problème de prêt de lunette ..)
  • Passage piéton au niveau de l’Ostréa ( arrêt de bus):
    • « Pas de trottoir ».
    • « Pas de passage piéton. »
  • Inondation ( et début de la monopolisation de la parole par trois personnes)
    • « Manque d’information sur les travaux. Problème de communication. »
    • Vallon des Clausonnes : suppression du coude.
    • Il y a énormément d’énergie dépensée par la Mairie.
    • Lettre à Nicolas Hulot ( Pour information : http://www.nicematin.com/environnement/inondations-doctobre-2015-la-maire-de-biot-a-ecrit-a-nicolas-hulot-166999 : J’ai écrit ce courrier car je sens toujours une grande inquiétude légitime des Biotois et je la comprends. Aujourd’hui, j’ai besoin qu’on agisse. Il faut que l’État nous aide à faire sauter des verrous pour l’écoulement des eaux« ,)
    • « On baisse d’un mètre l’eau à la Romaine si on calibre correctement sur l’autoroute. »
    • « 3 DUP pour le Vallons de Horts, on n’avance pas ! » ( Pour information : http://www.cyber-neurones.org/2017/09/le-bassin-de-retention-des-horts/ .)
    • « Pourquoi pas d »étude sur l’élargissement du Pont Murator, jusqu’à la fin du Golf ».
    • « Les citoyens financent les études et ils ne peuvent pas les voir ».
    • « On est victime des délais administratifs ».
    • « Un huissier est venu faire des constatations sur la rivière de la Brague ».
    • « Les buses de l’autoroute ne sont plus de niveau, on dirait que l’autoroute penche d’un coté ! ». ( J’ai demandé à la fin s’ils avaient mesuré l’inclinaison des buses, mais aucune mesure n’a été fait … ) 
    • « Les cannes de Provence sont coupés et laissés sur place, le seul moyen de les supprimer c’est d’enlever les rhizomes sinon cela ne sert à rien ! »
    • « On a eu une délégation de crédit pour 10 maisons du fond Barnier …  » ( 2 ans après …)
    • « Pourquoi dans le courrier à Nicolas Hulot on ne parle pas des buses de l’autoroute ».
    • « Il faut élargir le passage au niveau de la Siesta »
    • « La Siesta, c’est un  territoire illégal … c’est une honte que la ministre soit allée à la Siesta. » (Je connais pas toute l’histoire)
    • « Le problème c’est Antibes qui freine des 4 fers pour le problème des buses ».
    • « Sur le terrain de Bedel, il y a 50 m3 de terre qu’il faudrait enlever et faire une bassin avec des canards ! ».
    • « L’accord cadre entre les autoroutes et l’état est scandaleux ! »
    • « Manifestation le 3 octobre de 8h00 à 10h00 au niveau de la Noria, les flyers ne sont pas encore prêt « 
    • « Pourquoi nous avons 3 associations contre les inondations et non pas une seule grosse !?  » ( Bonne question … mais pas dans la réunion de quartier, hors sujet)
    • « A l’EPTB il y a 21 personnes, et je n’ai toujours pas vu le moindre travail fait par eux. Ils font quoi ? » ( Pour information sur l’EPTB : http://www.nicematin.com/vie-locale/la-cote-dazur-se-dote-dun-nouvel-outil-pour-mieux-prevenir-les-inondations-109214 : Le SMIAGE a une équipe: 23 agents du Département ont été mis à disposition de la structure. Il dispose d’un budget de 21 millions d’euros d’investissement – dont 10 issus de la vente de l’aéroport – financés par le conseil départemental. )
    • « Antibes veut faire de Biot son bassin de rétention des eaux ».
    • « La pluie du Samedi il y a quelques semaines était un avertissement » ( J’avais fait un article : http://www.cyber-neurones.org/2017/09/entretien-du-vallon-des-horts-suite/ )
  • Pont Brejnev : (un vrai problème ce pont : http://www.cyber-neurones.org/2016/06/encore-un-accident-au-pont-brejnev-a-biot/ )
    • Toujours pas d’étude pour une passage piéton.
  • Mur anti-buit de l’autoroute :
    • « La priorité est aux inondations pour l’instant ».
  • Cambriolages :
    • Augmentation des cambriolages dans le secteur des Cabots.
  • L’élargissement du chemin au niveau de la Valmasque va entrainer plus de circulation .
  • Préemption de terrain par la CASA :
    • (J’ai pas pris de note sur la théorie du complot … misère … mais cela en dit long sur la méfiance qu’il y a envers les élus. )
  • Trottoir :
    • Il n’y a pas eu de désherbage avant de faire l’enrobage, et le trottoir neuf au niveau de la Route de la Mer commence déjà à voir l’herbe qui pousse.
  • Communication :
    • « Certaines actions sont marqués comme faites, alors qu’elles ne le sont pas ! »
  • Conseil de quartier :
    • « Il faut faire évoluer le processus. »
    • « La réunion doit pouvoir donner la parole à toutes les personnes. » (C’est vrai !)
    • « Sur le tableau des points à suivre, il en manque 50%. »
    • « Le conseil de quartier est phagocyté  par les inondations ».
    • « Il y a un déficit de confiance envers la Mairie, alors que la Mairie fait un énorme travail sur les inondations ».
    • « Il faut faire un rapport toutes les trois mois avec tous les points, et noter les points qui ont évolués ».

J’espère ne rien avoir oublié ( désolé pour les fautes mais je n’ai pas fait de relecture), c’est plus un mémo pour moi. Je regrette que l’on n’ait pas parler de la proposition de diminution de la taxes foncières pour les personnes qui sont passés en zone rouge, et qui ont vus la valeur de leur bien se réduire.

Mes précédents conseil de quartier :

A suivre.

BIOT : Trois ans d’actions municipales ( inondation )

131 x served & 31 x viewed

J’ai donc reçu comme tous Biotois la brochure : « Trois ans d’actions municipales », ce qui m’intéresse ce sont les informations sur les inondations (pages 19, 20, 21,22, 23, 24, 25).

Je reprends donc les « gros » titres sur les inondations :

  • Création d’un commission extra municipale sur les risques majeurs.
  • Plan communal de sauvegarde ;
    • Nouveau système de sirène (2016).
    • Mise en oeuvre du Système d’appel en nombre (2016).
    • Aménagement d’un point de regroupement pour la population (2016).
    • 2 groupes électrogènes (2016).
    • 2 véhicules surélevés (2016).
  • Culture du risque (Point n°32).
  • DICRIM Jeunes (Point n°30).
  • Obligations légales de débroussaillement (Point n°31).
  • Bassin de rétention des Horts (Point n°29)
  • Destruction de l’usine sage et déplacement du noeud de surveillance . (Point n°29)
    • Coût : 42 710,86 Euros.
  •  Outils de surveillance des cours d’eau (Point n°29)
    • Question que je me pose : Quels sont ses outils ? Ses outils peuvent faire automatiquement des Tweets (par exemple) ?
  • Travaux de réparation Cat Nat 2015 :
    • Coût (hors gestion du fond Barnier) sur les trois années : 4 M Euros. (La commune a reçu 1 M Euros sur 2,5 M Euros possibles).
      • Complexe sportif Pierre Operto.
      • Salle Paul Gilardi.
      • Mur de soutènement de l’école du Moulin neuf.
      • Programme global d’entretien des cours d’eau.
      • Pont muratore.
  • Intervention orange et ministère des transports.
    • Courier au ministre des Transports afin de résoudre la problématique des buses de l’autoroute.
  • Gestion des fonds Barnier :
    • 45 demandes étudiées.
      • 23 dossiers éligibles.
        • 17 propriétaires ont donnés suite
        • 1 a renoncé.
      • 22 dossiers non retenus
        • 11 ont formulés un recours au préfet.
      • Question que je me pose : question que je me pose si il y a 12 Millions d’Euros mobilisé, pour 23 dossiers on doit être dans les 520.000 Euros par dossiers.
    • 8 nouvelles demandes ont été faites.
  • Question que je me pose :
    • Pour le Jas de Madame, est-ce que Véolia va faire des travaux pour agrandir le bassin de rétention d’eau ? ( A lire : https://www.aseb-am.fr/décharges-jas-madame-glacière/ )
    • Pour les impôts, est-ce que les personnes qui sont passés en zone rouge vont avoir une diminution des impots ( passage en catégorie 8) ?
    • Est-il prévu de déplacer les pompiers qui sont en zone inondable ?
    • Existe-t-il un projet d’élargissement du lit de la Brague ? (Point n°63 : Aménagement des bords de la Brague jusqu’à la mer)
    • A Biot 3000, le vallon des Combes est obstrué par un long pilier en béton sous la passerelle pour piétons. Est-il prévu de supprimer le pilier ?

A suivre.

A noter le mot « Parole à l’opposition » : « Malgré cela la construction du bassin des Horts et la sécurisation des rives de la Brague sont au point mort ». C’est la personne qui n’a rien fait sur le bassin des Horts pendant sont mandat qui dit cela, pour faire de la politique il ne faut pas avoir beaucoup de morale…. Comme le marquait justement Nice-Matin : http://www.cyber-neurones.org/2017/09/le-bassin-de-retention-des-horts/

« Déclaré d’intérêt général, le projet de bassin avait été initié pa la municipalité de Francois-Xavieer Boucand, puis poursuivi par Jean-Pierre Dermit, élu en 2008. En vain. Pourtant c’est peu dire que ce bassin écrêteur est d’intérêt général ».