Désinformation : Article à lire dans Libération

101 x served & 18 x viewed

La désinformation est un business très rentable : https://www.liberation.fr/politique/desinfosphere-internet-dans-le-facho-business-20211018_UJSS652QE5BYFANT4LJGFZRZUA/ 

«Libération» a identifié plus d’un millier de sites complotistes en France. Certains d’entre eux génèrent d’importants revenus grâce à des audiences colossales. Jackpot pour leurs propriétaires, qu’ils soient groupes politiques, Etats étrangers ou particuliers.

Pour rappel : https://www.internetsanscrainte.fr/dossiers/fabrique-de-linformation-0/conseils/fake-news-5-sites-incontournables-pour-ne-plus-se-faire-pieger

  • AFP Factuel : la cellule de fact-cheking de l’Agence France Presse (AFP). Vous retrouverez dessus tous les articles vérifiés par l’AFP notamment les plus tendances, comme ceux liés au coronavirus.
  • Rubrique Décodeurs du Monde : les journalistes du journal Le Monde traitent des rumeurs et des intox qui circulent sur la Toile pour y distinguer le vrai du faux.
  • Décodex le moteur de recherche du Monde : un outil pour vous aider à vérifier les informations qui circulent sur Internet et à décrypter les fausses informations. Le but est d’insérer l’url d’une page web pour détecter si la source est fiable ou non.
  • HoaxBuster la plateforme collaborative contre la désinformation : son site internet permet d’identifier les hoax sur la Toile c’est-à-dire les canulars.
  • Rubrique Fake Off de 20 minutes : la rédaction de 20 minutes met à votre disposition sa rubrique de fact-checking “ fake off ” pour lutter contre les fake news.

A noter aussi que France Soir est l’un des pire en France, et Google a enfin pris des mesure : https://www.lexpress.fr/actualite/societe/desinformation-france-soir-prive-de-ses-revenus-publicitaires-par-google_2158174.html .

Le blog ne peut plus contenir de publicités proposées par Google sur ses pages. Le géant américain estime les contenus de France Soir « dangereux et trompeurs ».

A suivre.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.