Resideo : Mon premier jour chez Resideo

34 x served & 7 x viewed

J’ai commencé par Secom dans la sécurité, puis Honeywell et maintenant c’est Resideo ( https://www.resideo.com ) . Deux citations :

« Les deux choses les plus importantes n’apparaissent pas au bilan de l’entreprise : sa réputation et ses hommes.» Henry Ford.

« L’Entreprise, c’est avant toute chose des Hommes, car on a déjà vu des entreprises se monter sans argent, mais on n’en a jamais vu se monter sans Hommes.»  Michaël Halimi

On va dire que cela commence mal sur les marchés, pendant que Honeywell ( https://quotes.wsj.com/HON ) monte Résideo ( https://quotes.wsj.com/REZI ) descend :

Et si on regarde sur Twitter :

Il va falloir retrousser les manches pour se faire un nom.

Alors ? 14.500 employées dans le monde …

A suivre.

Sans aucun rapport je vous conseille la lecture de trois articles ( surtout pour les développeurs Junior & Sénior ) : https://www.latribune.fr/entreprises-finance/banques-finance/et-si-la-blockchain-supprimait-les-chefs-795521.html . Et si la « blockchain » supprimait les chefs ?

« En permettant aux entreprises de recruter et payer facilement les meilleurs talents dans le monde entier, les contrats intelligents ouvrent la voie à des entreprises encore plus globalisées »

Et aussi : http://blog.cremedelacreme.io/interview-stephane-mallard/ .“Le salariat est mort : les freelances ont une longueur d’avance !”

Elles sont arrivées en entreprise et on leur a demandé d’obéir à un chef, de suivre des processus, d’aller à d’innombrables réunions, pour en faire des comptes-rendus. Ces générations se sont rendu compte qu’elles n’étaient qu’un rouage d’un système verrouillé par leurs supérieurs hiérarchiques, à leur service.

Le dernier : https://www.maddyness.com/2018/10/24/salaires-developpeurs/ .

Pour ce qui est de la demande de profils Python, Urban Linker constate qu’elle ne se rétracte pas et continue d’être portée par « la polyvalence du langage (application web, data, etc.)« , ce qui s’est naturellement traduit par une hausse des salaires même chez les profils juniors et confirmés (respectivement +5% et +3,44% à 35-45 000 euros et 42-48 000 euros).

Cela va faire plaisir à Michel 😉

Une réflexion au sujet de « Resideo : Mon premier jour chez Resideo »

  1. Bonjour Frederic,

    Ici Bryan de crème de la crème, tout d’abord merci pour votre article et content de voir que notre interview de Stéphane Mallard vous a plu. Nous allons de plus en plus publier du contenu sur le « Future of Work » tel que cet article alors n’hésitez pas à repasser faire un tour de temps en temps!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Time limit is exhausted. Please reload CAPTCHA.